Allwhois.org
Immobilier

Les principes de base d’une vente à réméré

La vente à réméré est une vente immobilière qui a pour principe de vendre un logement en cas de difficultés financières et de pouvoir le racheter ultérieurement. Ce type de vente est  surtout destiné aux propriétaires de biens immobiliers surendettées avec l’incapacité de payer les échéances.

Le fondement de la vente à réméré

La vente à réméré immobilier est un type de transaction immobilière qui consiste à mettre en vente sa maison à un investisseur. L’objectif de cette vente est surtout d’obtenir une somme d’argent qui soit suffisante pour pouvoir rembourser la totalité des crédits. Appelée aussi vente avec faculté de rachat, cette opération est une véritable solution financière. On peut éviter la déchéance de prêt et la saisie immobilière grâce à cette option. Si une personne possède un bien immobilier et qu’elle est insolvable auprès de la banque, elle peut vendre à réméré sa maison, son terrain ou son appartement. Cette action permet de régler ses dettes auprès de la banque ou des autres institutions financières. Il est possible de le récupérer le bien après échéance. La vente à réméré est dans ce cas basée sur des principes de récupération selon un délai convenu. Il faut que le vendeur respecte l’échéance pour pouvoir récupérer le bien.

Les conditions de la vente à réméré

La première condition de la vente à réméré concerne le prix. Il est généralement fixé entre 50% et 70% de la valeur réelle du bien. On ajoute les frais de notaires et les indemnités de logement et on pourra obtenir la vraie valeur du bien immobilier en vente à réméré. Après, les accords dans ce type de vente doivent être soumis à un contrat bien déterminé. Il faut mentionner le prix initial de la vente, la durée du contrat, le montant des indemnités de logement et le prix de rachat du bien. Les conditions de la vente à réméré sont donc d’ordre administratif. cependant, il faut savoir que la dimension du bien immobilier est délimitée dans le contrat de vente.

Les termes de contrat d’une vente à réméré

Dans une vente à réméré, le vendeur a un délai de six mois à cinq ans pour racheter la maison vendue à l’investisseur. Pendant cette période, il a la possibilité d’habiter encore dans le logement avec sa famille. Seulement, il doit payer un loyer. S’il ne parvient pas à le faire, l’investisseur récupèrera exclusivement la maison. L’ancien propriétaire devrait alors quitter les lieux, sous peine de se voir expulser. Dans ce cas de figure, l’investisseur récupère le montant du dépôt de garantie. Ainsi, passé le délai convenu, le vendeur ne pourra plus racheter le bien sauf si l’acheteur veut élargir le délai du contrat.

Par ailleurs, il est toujours préférable de se faire accompagner par un professionnel en immobilier pour faciliter ce genre de vente immobilière. Il assurera la bonne marche de la transaction immobilière. C’est grâce à son savoir-faire, il connaît parfaitement toutes les conditions de la vente à réméré. Il pourrait dans ce cas être une précieuse aide.

 

A lire aussi

Nos conseils pour choisir le bon promoteur immobilier

Journal

Assurer son prêt immobilier : comment profiter des meilleurs taux sur le marché ?

Journal

Sécurité incendie Normandie : comment arrêter l’alarme incendie qui s’est déclenché de façon accidentelle

sophie

Comment se porte le marché immobilier en Loire Atlantique

Journal

Pourquoi souscrire une assurance décennale ?

Journal

Comment obtenir un crédit immobilier à Rueil-Malmaison ?

Ines