Voyage et Tourisme

Visiter la Colombie pour apprécier sa bonne cuisine traditionnelle

Notez cet article

Partir à la découverte de la gastronomie colombienne est une opportunité de plonger au cœur de la culture du pays. Grâce aux microclimats du pays, chaque région dispose de ses propres caractéristiques locales. Les influences amérindiennes, africaines et espagnoles ont donné une cuisine bien métissée et variée. La grande variété d’ingrédients utilisés dans l’élaboration des plats prend également part à la singularité de la gastronomie colombienne. Un voyage en Colombie reste cependant le moyen le plus accessible pour vivre cette expérience culinaire. Les plats suivants seront des découvertes incontournables une fois à destination.

Le bandeja paisa, un plat emblématique

Le bandeja paisa est l’un des mets les plus connus du pays. Il s’agit d’un plat historique de la région d’Antioquia dans les Andes dans le nord-ouest du pays. À cette époque, les paysans avaient l’habitude de consommer ce plat de par son aspect consistant. Il a su, en effet, apporter l’énergie nécessaire pour affronter la journée lors des travaux dans les champs. Aujourd’hui, il s’avère être un plat national et très populaire.

Il serait donc idéal de faire l’expérience durant un voyage en Colombie. Normalement, cette spécialité se doit de contenir 14 ingrédients. On y retrouve donc du riz blanc, des haricots rouges, un chorizo, du bœuf haché, un boudin noir, un chicharron, de la sauce hogao, des galettes de bananes plantains, des tomates, des avocats, un œuf frit, de la mazamorra, une arepa et du refai.

Les tamales, de petits délices colombiens

Tout d’abord, il s’agit d’une papillote amérindienne préhispanique. Le tamal aurait plus de 5 000 ans. Ils sont généralement préparés avec une pâte de farine de maïs puis farcis avec de la viande, du poisson, des légumes préparés, du fromage. Ensuite, ils sont cuits à la vapeur dans des feuilles de maïs séchées, d’avocatiers et de bananiers.

En général, il existe de nombreuses déclinaisons pour ceux qui sont adeptes du sucré. Dans tous les cas, les visiteurs pourront en savourer à tout moment, de jour comme en soirée. D’autant plus qu’ils sont proposés dans la plupart des régions. On peut notamment les trouver sur les étals des marchés.

L’ajiaco santafereño, une spécialité traditionnelle à déguster lors d’un séjour en Colombie

L’ajiaco santafereño est un plat andin surprenant. Il s’agit d’une soupe élaborée avec une grande variété de pommes de terre présentes dans le haut plateau de Boyaca et du Cundinamarca. En plus de cela, on y ajoute d’autres éléments tels que les guascas ou herbes aromatiques, du poulet typique de la région et du maïs. Ce mets, typique de l’intérieur du pays, est d’une richesse incroyable en terme de goût.

De par l’évolution de la gastronomie, il est désormais possible d’en déguster dans la plupart des grandes villes et les villages de campagne. Malgré tout, il est possible de retrouver des recettes différentes d’un lieu à l’autre. Il est donc intéressant de faire l’expérience durant un trek dans les régions de centre du pays. De plus, il s’agit d’un plat très complet. L’ajiaco fera très bien office de bon dîner lors d’une escapade en Colombie, notamment dans le centre du pays.

Related posts

Quel hébergement pour un voyage écologique

Journal

Voyage au Japon : s’aventurer hors des sentiers battus dans la préfecture de Mie

sophie

Partir au ski aux Menuires : comment préparer un séjour au top ?

Tamby

Leave a Comment