Maison et Jardin

Quel matériau convient le mieux aux fenêtres de votre maison ?

Notez cet article

Il n’est pas si facile de répondre à cette question. La décision dépend en grande partie des exigences individuelles et du goût personnel des constructeurs et des modernisateurs. Les matériaux de fenêtres les plus courants sont : Bois, plastique, aluminium.

La classique fenêtres en bois

Le bois est le matériau utilisé pendant des siècles pour fabriquer des fenêtres, et à juste titre. Le bois allie la facilité de mise en œuvre à une grande stabilité et à une bonne valeur d’isolation naturelle. De plus, il se caractérise par un poids relativement faible. De plus, il y a un charisme naturel. Il est devenu tendance que le cadre de la fenêtre en bois n’est plus forcément peint, mais doit conserver son aspect naturel.

Il existe différentes essences de bois pour les châssis de fenêtres, qui peuvent être divisées en deux grandes catégories :

  • bois feuillus : chêne, bois tropicaux
  • Résineux : épicéa, pin

Les bois feuillus ont une plus grande résistance naturelle aux intempéries, mais cela ne signifie pas que des mesures de protection puissent être supprimées. Les résineux – en particulier les pins – ne sont pas aussi durables par nature, mais ont une meilleure valeur isolante. L’explication est simple : alors que les feuillus poussent très lentement et très densément et n’ont donc pas beaucoup de cellules, les résineux poussent très vite, sont plus légers et ont une structure cellulaire plus grossière. Ce dernier emmagasine plus d’air à l’intérieur de lui-même – et l’air enfermé fournit finalement l’effet d’isolation.

Pour remplir cette fonction à long terme, les fenêtres en bois dur et les fenêtres en bois tendre doivent faire l’objet d’un contrôle visuel régulier et d’un revêtement protecteur. L’effort d’entretien d’une fenêtre en bois est donc relativement élevé.

Un autre mot-clé est la protection de l’environnement : celui qui opte pour une fenêtre en bois opte pour un matériau naturel. Cela ne signifie pas pour autant qu’elle soit plus respectueuse de l’environnement que les fenêtres en d’autres matériaux. Les bois tropicaux en particulier doivent être traités avec précaution. Ce n’est que si les fenêtres sont munies de labels attestant que le bois utilisé provient d’une exploitation forestière durable que le propriétaire de la maison est du bon côté.

Le PVC a toujours le vent en poupe

Même si le bois est le matériau classique, le PVC devient de plus en plus populaire pour la construction de fenêtres. Les raisons sont simples :

  • Le PVC est bon marché et permet ainsi d’obtenir des éléments de fenêtre tout aussi bon marché.
  • Le matériau est presque imputrescible. Les fenêtres en PVC nécessitent très peu d’entretien.
  • Le PVC est facile à travailler. De plus, une construction adaptée garantit un haut niveau d’isolation thermique et de stabilité.

L’abréviation PVC signifie polychlorure de vinyle. Ce plastique est connu pour de nombreuses applications et se caractérise par le fait qu’il est thermoplastique. Il peut donc se déformer sous l’effet de la chaleur. Ceci offre des avantages pour la construction de fenêtres. Cela permet de produire des cadres qui forment une unité homogène au niveau des joints. De plus, même les formes peu communes sont faciles à réaliser. Les procédés de fabrication courants pour les profilés PVC sont l’extrusion et le moulage par injection. Comme le matériau peut être coloré pendant la production, les fenêtres en PVC sont disponibles dans une large gamme de couleurs.

Fenêtres en aluminium, excellente résistance aux intempéries

Aux côtés du bois et du PVC, l’aluminium est un matériau populaire pour la fabrication de fenêtres. Ce matériau est le troisième élément le plus commun présent sur terre et le métal le plus commun.

Dans la fabrication d’une fenêtre, l’aluminium apporte tout un ensemble d’avantages. L’aluminium est

  • très stable à faible poids
  • extrêmement résistant aux intempéries et ne rouille pas
  • facile à recycler

L’aluminium peut également être conçu dans presque toutes les couleurs en utilisant différentes finitions de peinture.

Tous ces avantages sont contrebalancés par une conductivité thermique élevée. Cependant, cela peut être résolu avec la rupture de pont thermique. Un autre point faible est que les cadres en aluminium qui ne sont pas laqués finissent par développer une certaine patine. Il s’agit d’un effet purement optique qui n’affecte en rien la valeur ou la fonction intrinsèque. Cependant, cette patine peut facilement être perçue comme peu attrayante et ennuyeuse par les propriétaires de fenêtres en aluminium.

Combiner les forces – la fenêtre fixe

Afin d’obtenir les meilleures propriétés physiques de construction possibles, une combinaison de différents matériaux peut également être utile. Les fenêtres en PVC, par exemple, peuvent être rendues plus stables par un noyau en aluminium.

Avec des fenêtres en bois, une coque en aluminium à l’extérieur offre une meilleure résistance aux intempéries. Comme l’explique le site https://casadomia.fr, l’objectif de ce matériau composite est toujours de combiner les avantages offerts par les différents matériaux.

Related posts

Et si vous utilisiez du bois de thuya ?

Journal

Comment planter des haies variées ?

Laurent

10 idées de bibliothèque originale

Simone

Leave a Comment