Gastronomie

Les bonnes raisons de passer au bio sans attendre

Nous savons tous que le bio est l’alimentation de l’avenir et qu’elle nous veut que du bien. Pourtant, nous sommes tous plus ou moins réticents à nous y mettre définitivement en trouvant des prétextes pour retarder l’échéance. Si vous faites partie de ces personnes qui se cherchent encore des excuses pour ne pas manger bio, cet article vous est destiné.

Afin de préserver la planète et la biodiversité

On ne le dira jamais assez, notre mode de consommation actuel est une véritable hécatombe pour la planète. Pollution, gaspillage, production en masse, surconsommation, nous faisons du mal à l’environnement et nuisons par la même occasion à notre propre existence. Privilégier des produits plus naturels est l’idéal pour contribuer à la préservation de la planète.

Faire le choix de manger bio c’est opter pour une agriculture qui ne met pas en péril l’environnement et qui respecte les sols, les animaux et les humains. En renonçant aux produits issus de l’agriculture industrielle, vous bannissez les pesticides, les conservateurs, les OGM et les engrais chimiques qui non contents de détruire l’environnement et de polluer l’atmosphère et les nappes phréatiques ont également des effets dévastateurs sur notre santé. En effet, ces substances sont responsables de la prolifération des cancers et de nombreuses autres maladies.

Pour contrôler ce qui atterrit dans votre assiette

L’agriculture bio produit des fruits et légumes qui sont exempts de procédés chimiques et qui conservent ainsi toutes leurs saveurs et leur intérêt nutritionnel. Manger bio permet de mieux contrôler ce que vous avez dans votre assiette et de vous assurer de la qualité des produits que vous cuisinez.

Les produits bio bénéficiant d’une appellation qui leur est propre. Ainsi, il n’est pas possible de gruger les consommateurs. En effet, les producteurs sont soumis à de stricts contrôles et à des cahiers des charges spécifiques.

Pour mettre en avant le savoir-faire des producteurs locaux

Manger bio c’est également prêter attention au travail acharné de nos producteurs locaux. En faisant le choix d’une économie plus solidaire en s’approvisionnant auprès de coopératives de producteurs et en faisant une croix sur l’industriel au profit d’un commerce plus équitable.

En optant pour l’alimentation bio et en favorisant les produits proposés plus près de chez soi, on réduit également la pollution lors du transport des marchandises.

Related posts

Le coffret cadeau gourmand

sophie

Dolce Vita et Borbone, de nouvelles capsules compatibles Nespresso®

BDS Consulting

Pourquoi craquer sur un café de torréfacteur ?

Journal