Allwhois.org
Art et Culture

Le street art dans tous ses états

Né aux États-Unis dans le courant des années 1960, le Street art a rapidement gagné la France où son éclosion a coïncidé avec les évènements de Mai 1968. Ce mouvement artistique qui se détache de l’art institutionnalisé s’est approprié l’espace public pour en faire « une vaste et vierge toile ». Graffiti, pochoir, installation, sticker… Comment se définit le Street art ? Qui en sont les figures marquantes ?

Le street art ou art urbain

Provocateur, subversif, le street art a longtemps été utilisé à des fins de revendication politique et sociale. Les street artists de la première heure, comme Ernest Pignon-Ernest et Epsylon Point, ont voulu communiquer avec le public sur des thèmes socialement pertinents et produit des œuvres qui jettent un regard critique sur la société. Cette caractéristique du street art se retrouve aujourd’hui encore dans les pochoirs et stickers contemporains réalisés par des artistes de rue connus ou en herbe. Mais le street art, c’est quoi exactement ?

S’il est admis que le street art est un art éphémère réalisé dans l’espace public (mur, trottoir, façades d’immeubles, etc.), il est à distinguer des tags et autres actes de vandalisme n’ayant aucune valeur artistique. Certes, le désir de provoquer est bien à l’origine de ce courant,sauf qu’il n’est pas destiné à causer du tort à autrui. Cela se reflète avec les installations de rues et objets en trois dimensions placés de telle manière qu’aucun dommage ne soit causé à la propriété ou à leur lieu d’emplacement.

Les différentes techniques de street art

Le street art rassemble différentes formes d’art réalisé dans l’espace public : graffiti, pochoir, sculpture, mosaïque, installations ou animation. De plus en plus, les œuvres issues du street art se retrouvent dans les Galeries et musées d’art contemporains, à Paris et ailleurs, quoique dans leur grande majorité, les productions urbaines sont réalisées dans la rue.

De la grande communauté du street art, quelques-uns sont devenus mondialement célèbres, à l’instar de Banksy à qui l’on doit notamment « La petite fille au ballon », un graffiti réalisé sur le pont de Waterloo à Londres.

En France, Jef Aérosol est l’un des pionniers de ce mouvement artistique aux côtés de Blek le rat et d’Epsylon Point. De son vrai nom Jean-François Perroy, l’artiste a réalisé des fresques et portraits sur les murs de nombreuses villes et ses travaux sont exposés dans des festivals, foires d’art contemporain, ventes publiques et événements internationaux.