Allwhois.org
Maison et Jardin

Dans quels cas recourir à une aide à domicile ?

Le service d’aide à domicile facilite le quotidien de nombreuses personnes, en particulier celui de personnes âgées, de personnes en situation de handicap et de familles nombreuses. A qui s’adresser, et que faire pour en bénéficier ?

L’aide à domicile : pour qui ?

Le mode de vie actuel oblige bon nombre d’entre nous à respecter un emploi du temps de plus en plus serré. En effet, entre le travail, l’école, les courses, les obligations familiales et sociales, les imprévus, on manque de temps pour s’occuper des travaux ménagers et de bien d’autres choses. Le service d’aide à domicile se présente comme une solution toute trouvée pour résoudre le problème.

L’aide à domicile est aussi la bienvenue quand la famille s’agrandit avec l’arrivée d’un enfant. Les parents sont occupés à accueillir le petit dernier tout en gardant un œil sur les aînés. Ils peuvent se sentir débordés, et l’organisation du foyer est parfois problématique. Des professionnels intervenant dans le cadre des services à la personne et spécialement formés peuvent apporter leur soutien.

L’aide à domicile est aussi particulièrement utile pour les personnes âgées qui ne peuvent pas assurer elles-mêmes certains actes de la vie quotidiennes comme se laver, s’habiller, manger ou se déplacer. Là encore, le service d’aide à domicile est un excellent allié. Il est recommandé de se renseigner, car des aides financières et des coups de pouces fiscaux peuvent alléger les charges.

A qui s’adresser pour bénéficier des financières ?

Certaines caisses de retraite, la Caisse d’assurance maladie et de nombreuses mutuelles de santé permettent aux personnes retraitées de bénéficier des services d’aide à domicile sans aucune condition d’âge. On peut également déposer une demande d’aide à domicile à la mairie. Attribuée sous conditions de ressources aux personnes de plus de 65 ans, 60 ans pour celles reconnues inaptes au travail, cette aide s’adresse aux personnes seules disposant ressources mensuelles inférieures à 801 euros, et aux couples disposant de ressources mensuelles inférieures à 1 243 euros.

Selon les cas, cette aide peut être soit versée au bénéficiaire s’il emploie une salarié, soit directement versée à l’aide-ménagère lorsque cette personne est habilitée. Le bénéficiaire doit parfois s’acquitter d’une participation non prise en charge. Il faut cependant noter qu’une aide financière supérieure à 46 000 euros, versée par le département pour permettre la rémunération d’un professionnel en aide à domicile, est considérée comme une avance. Au décès du bénéficiaire de l’aide, le montant remboursable sera prélevé sur la succession.

A lire aussi

Tapis berbère : un élément essentiel pour votre déco

Journal

Comment planter des haies variées ?

Laurent

Canalisation bouchée : les signes qui ne trompent pas et les solutions à utiliser

Laurent

Pourquoi choisir l’aluminium pour votre portail

Journal

Garde d’enfants à Paris : le bon deal pour les parents ?

Journal

Des bandes antidérapantes pour sécuriser vos zones humides

Journal