Allwhois.org
Commerce et Economie

Avocat recouvrement Paris : fixation des honoraires et modalité de paiement

Conformément à l’éthique du métier, l’avocat doit toujours vous donner tous les détails concernant ses honoraires. Dans ce sens, lors du premier entretien avec votre avocat, vous devez fixer avec lui le montant ainsi que la modalité de paiement de ses frais.  Pour éviter tout conflit, votre avocat doit faire preuve de transparence. Pour vous aider, on vous donne tous les détails de la fixation de la rémunération de l’avocat ainsi que les modes de paiement possibles.

La fixation des honoraires des avocats

Lors de votre premier rendez-vous, votre avocat recouvrement Paris va vous expliquer clairement toute question relative à ses honoraires. Il va alors vous demander si vous préférez régler ses frais au cours du traitement de dossier ou quand l’affaire sera close. Dans tous les cas, le professionnel du Droit va prendre en compte différents critères pour pouvoir fixer ses honoraires. Tout d’abord, il va considérer la complexité du dossier, ses expériences et aussi sa notoriété. Le temps nécessaire pour le traitement de l’affaire sera aussi pris en compte.

Il vous faut aussi prévoir le règlement des rebours c’est-à-dire les frais supplémentaires. En effet, certaines charges doivent être à votre compte. Il y a par exemple les droits d’enregistrement, les timbres fiscaux, les frais de procédure, sans oublier les émoluments correspondant notamment aux frais des services des autres intervenants dont les notaires, les huissiers et les avoués. En général, les honoraires de l’avocat sont soumis à une TVA de 19,6%. Dans le cadre de la loi de finances de 1991 et dans le cadre d’une aide juridictionnelle partielle l’exception fait que la TVA soit de 5,5%.

Les honoraires d’un avocat recouvrement Paris

Un avocat recouvrement Paris est libre de fixer sa rémunération selon leur appréciation du dossier. Toutefois, pour éviter les litiges et les éventuelles contestations, il faut convenir la tarification avant la prise en charge de l’accompagnement. En commun accord, vous devez aussi décider de la modalité de paiement des honoraires. En tant que client, vous pouvez choisir entre trois méthodes de calcul de facturation de l’avocat : les honoraires forfaitaires, les honoraires au temps passé et les honoraires au résultat. Pour avoir plus de précision sur ces trois modalités, n’hésitez pas à demander une explication à un professionnel du Droit. Dans tous les cas, la meilleure option sera adoptée compte tenu de votre revenu, du type de dossier à traiter, du temps nécessaire aux démarches et des compétences de l’avocat.

A lire aussi

Pourquoi la start-up coopérative séduit-elle autant ?

Journal

Faites appel à un expert-comptable renommé

Journal

Bien ranger vos cartes, avec un porte-cartes

BDS Consulting

A la recherche d’une viande de qualité et savoureuse

Journal

Hygiène au bureau, comment l’améliorer ?

Journal

Le tourisme d’affaires, une aubaine pour les territoires

Journal