Allwhois.org
Maîtriser l'anglais bien parlé
Emploi et Enseignement

Avec quelle méthode maîtriser l’anglais bien parlé?

Apprendre à penser en anglais est une preuve incontestable que vous êtes en phase de devenir bilingue, car cela veut dire que vous avez atteint un niveau approprié pour bien parler et tenir des raisonnements en anglais. De cette manière on peut estimer que l’anglais bien parlé se met à s’absorber dans votre mental et votre psychisme, car l’expression de propos en anglais s’affirme comme une sorte d’automatisme qui ne nécessite plus un travail volontaire pour être fluide.

Pour apprendre à raisonner en anglais, la manière de faire n’est pas si complexe, puisque concrètement il suffit d’essayer de suivre un raisonnement mentalement sur un thème qui vous tient à coeur, et cela en langue anglaise.

Dès que vous ne réussirez plus à formuler ce que vous voulez exprimer vous aurez mis le doigt sur ce dont vous avez encore besoin en anglais pour le faire. Cette pratique nécessite une certaine persévérance car il s’agit de soutenir une réflexion sans se déconcentrer: mais c’est en travaillant ainsi, plusieurs fois par jour, que vous avancerez véritablement dans la maîtrise de l’anglais, de ses subtilités, de sa grammaire, de sa syntaxe usuelle, de la façon de l’écrire et de ses formes littéraires.

Savoir parler en anglais, une simple habitude à prendre

L’expression en anglais, qu’elle soit orale ou écrite, ne se maîtrise que par un réel travail à long terme, aussi bien par les connaissances élémentaires que par un exercice régulier: l’objectif n’est pas forcément de connaître la définition de chaque locution, mais d’être à même de discerner de façon globale la signification exacte de l’écrit que l’on parcourt, ou du discours que l’on écoute.

Pour optimiser votre maîtrise de l’anglais, vous plonger dans un environnement purement anglophone pourra être d’un grand secours car vous n’aurez plus alors la possibilité de vous réfugier dans votre langue habituelle, et vous devrez communiquer avec des personnes qui ne connaissent que la langue anglaise.

Si vous n’avez pas les moyens de voyager en Grande-Bretagne, il vous est sûrement loisible d’améliorer votre compréhension de l’anglais avec la TV, en suivant notamment des programmes de débats ou des séries non doublés: ce ne sera sans doute pas aussi agréable qu’un voyage à Cambridge, à Liverpool ou en Ecosse, mais cela aidera grandement à ce que votre oreille se familiarise avec les diverses subtilités de l’expression orale anglaise contemporaine.

La bonne méthode pour apprendre l’anglais

Parler couramment en anglais ne s’improvise pas: cela exige de la méthode et de la volonté, car bien qu’étant moins compliquée que beaucoup d’autres langues, l’anglais est riche en nuances, selon le milieu où l’on désire se faire comprendre, aussi bien dans la vie commerciale qu’amicale voire intime. Après avoir assisté à des cours classiques vous devrez forcément vous investir plus avant pour assimiler les subtilités qui enrichissent la langue anglaise.

S’immerger dans un environnement totalement anglophone est bien entendu un moyen rapide pour mieux comprendre la langue et ses multiples visages, mais ce n’est clairement pas suffisant pour être sûr de parler avec éloquence et délicatesse. Malgré que l’on dise parfois que l’anglais s’apprend par la conversation courante, il est primordial de suivre un enseignement de base, avec un enseignant qualifié et sérieux, sans quoi vous ne parlerez qu’en essayant d’imiter ce que vous entendez, ce qui laissera la porte ouverte à de multiples fautes qui seront remarquées par les personnes avec qui vous parlez: dans une situation privée ce n’est sans doute pas si pénalisant, mais il en va tout autrement lorsque le cadre se rapporte à votre travail!

A lire aussi

Pourquoi s’inscrire à des cours particuliers

Journal

Pourquoi se tourner vers l’alternance pour les métiers de la finance ?

Journal

Comment se préparer pour l’IAE Score message?

Tamby

Trouver son futur métier grâce à la formation en alternance

Journal

Études de comptabilité : quels débouchés ?

Claude

Choisissez les cabinets comptables pour votre recherche d’emploi

Journal