Environnement

Aménagement paysager : 5 conseils de jardinage astucieux pour gagner du temps

N’importe qui avec un jardin bien entretenu connaît les heures interminables qui peuvent être dévorées par les corvées. Il y a une raison pour laquelle les retraités se lancent dans le jardinage ; cela peut facilement devenir un emploi à temps plein. Mais il existe des moyens d’alléger la charge. Les professionnels du jardinage (ou les gens qui passent presque tout leur temps à entretenir leurs parcelles) ont plein d’atouts dans leurs manches. Nous avons demandé au site paysagistesfrance.com de nous partager leurs secrets pour gagner du temps dans les jardins.

1. Organisez la remise à outils.

Un conseil évident mais essentiel est de se procurer des outils, du compost et des pots en stock avant d’en avoir besoin. De cette façon, vous ne passerez pas une belle journée ensoleillée de printemps à la jardinerie, mais vous pourrez entrer directement dans le jardin et apprécier votre travail. Et n’oubliez pas d’ajouter de l’engrais à libération lente pendant six à huit mois pour vos pots d’été. Ils pousseront fortement et auront besoin de moins de nourriture liquide.

2. Plantez une « prairie ».

Si vous avez un grand espace à entretenir, pensez à en donner une partie à une prairie. Une prairie à bulbes au printemps est beaucoup moins exigeante qu’une prairie d’été traditionnelle. Plantez des bulbes qui fleurissent avant mai dans une zone d’herbe chaque automne, puis tondez à partir de juin. Vous pouvez avoir une succession de bulbes depuis les crocus de janvier jusqu’aux espèces de tulipes à la fin mai et utiliser la région comme pelouse pour le reste de l’année.

3. Déchiqueter sagement.

Certains travaux peuvent sembler ardu, mais à long terme, ils permettent de gagner du temps. Acheter et répartir une grande quantité de paillis d’hiver est une dépense importante et un exercice qui prend beaucoup de temps, mais au printemps, il supprime les mauvaises herbes et fait en sorte que le sol et donc les plantes soient plus fortes et plus saines aussi.

4. Plantez un jardin en container.

Économisez du temps d’arrosage en utilisant des pots plus grands, dit « container » qui sécheront beaucoup plus lentement. Ils ajouteront aussi plus de cachet à votre jardin. Pour plus de hauteur, placez de longs pots ou de grands seaux galvanisés dans les plates-bandes à l’automne et remplissez-les de bulbes de tulipes. Vous pouvez aller un peu plus loin et utiliser des bacs à charrettes ou de vieux abreuvoirs remplis d’une succession de cosmos, de roses et de clématites.

5. Planter un pieu.

Cette stratégie ajoute du temps à votre plantation, mais encore une fois, c’est tellement rentable à long terme. C’est tellement plus rapide de redresser vos plantes avant qu’elles n’en aient vraiment besoin. Essayer de redresser une plante qui s’est renversée et qui s’est ensuite contorsionnée en cherchant la lumière et le soleil prend du temps. Il suffit de planter un pieu en plantant de l’herbe et vos plantes autour pour éviter cette contorsion.

Related posts

Quels sont les différentes interventions à effectuer sur l’arbre ?

Tamby

Formez-vous à la gestion des espaces naturels

Journal

Ce qu’il faut savoir sur le retrait des déchets encombrants à Paris

Laurent

Leave a Comment